L'Europe: niche pour politiques

16 décembre 2013

Europe : A la niche!

Lettre parue dans Le Monde du 9 décembre

NICHE POUR EURO DEPUTESComme il existe des niches fiscales très fréquentées, il existe des niches politiques très cotées. Les bisbilles entre M. Accoyer – dont les remarques sont pertinentes dans cette affaire – et Mme Morano, tous deux de l’UMP, nous rappellent que le poste de député européen figure parmi celles-ci. Etre élu à ce poste si l’on est député déchu dans son pays – c’est le cas pour Mme Morano, ou si l’on est polonais, letton ou tchèque, c’est comme si on gagnait au Loto. En effet, avec un salaire de plus de 6 000 euros net et, si l’on assiste assidûment aux réunions de l’Assemblée, le pactole mensuel peut atteindre les 10 000 euros. Pour mémoire, rappelons que l’Europe compte 766 députés… A vos calculettes ! Comme disaient les anciens : « La place est bonne ! » Et les chiens de s’entre-déchirer pour s’octroyer la niche… Dans le cas qui nous intéresse, si les Morano sont légion à Bruxelles ou à Strasbourg, est-il si étonnant que l’Europe, peu soucieuse de donner dans le social, nous mène droit dans le mur ? Faire du bruit médiatique, lancer des tweets et des SMS lors des réunions de l’Assemblée européenne, voire roupiller, tout politique amateur sait le faire ; c’est même le b.a.-ba du métier, mais ce n’est pas comme ça, comme disait Coluche, qu’on fera « avancer le Schmilblick »… Et l’on s’étonnera, devant spectacle aussi minable, du désintérêt du citoyen pour les urnes en général et les européennes en particulier ?

Jean-François Hagnéré, Creutzwald (Moselle)

 

 

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 07/02/2014