La France qui voulait se faire plus grosse que...

La France qui voulait se faire aussi grosse que ?…..

Tout d’abord relisez la  célèbre fable de la Fontaine plus  réaliste que jamais :

Une Grenouille vit un Boeuf
Qui lui sembla de belle taille.
Elle, qui n'était pas grosse en tout comme un oeuf,
Envieuse, s'étend, et s'enfle, et se travaille,
Pour égaler l'animal en grosseur,
Disant : "Regardez bien, ma soeur ;
Est-ce assez ? dites-moi ; n'y suis-je point encore ?
- Nenni. - M'y voici donc ? - Point du tout. - M'y voilà ?
- Vous n'en approchez point. "La chétive pécore
S'enfla si bien qu'elle creva.
Le monde est plein de gens qui ne sont pas plus sages :
Tout bourgeois veut bâtir comme les grands seigneurs,
Tout petit prince a des ambassadeurs,
Tout marquis veut avoir des pages.

Jean de LA FONTAINE   (1621-1695)

Transposons cette fable à la réalité Française d’aujourd’hui :

Grenouille et CrapaudLa France, sorte de grenouille qui n’est pas capable de maîtriser son budget ; La France qui n’a pas d’argent pour ses structures, sa  Sécurité Sociale, ses hôpitaux, ses chômeurs, ses retraités, ses salariés, j’en passe… et des moins bonnes ; La France qui écrase les Français sous des taxes et impôts de plus en plus injustes et injustifiés appauvrissant le peuple...

C’est aussi la France qui vend sa technologie, son savoir faire,  ses usines et ses structures, aux entreprises et mafias étrangères…et délocalise.

C’est cette même France qui va faire la guerre un peu partout en Afrique, qui donne de l’argent à tout va à des états totalitaires, la France qui construit des structures et des hôpitaux en terres hostiles, La France qui soigne sur son sol des dirigeants et chefs d’états voire des dictateurs qui nous ont craché dessus.

En fait, cette France qui distribue à tout va….mais ailleurs que sur son sol ! C’est la Grenouille qui va éclater tant elle croit « crooa ! crooa ! crooa ! » en sa "majesté politique" vis à vis des autres nations, et qui  n’est plus  aux yeux  des Français que le vilain crapaud qui fait ventre de la faiblesse de ses sujets...

Cette France  dirigée par des  « petits princes »  énarques n’est aujourd'hui qu’un ramassis de crapauds baveux (baveux sous le sens de la parole !) qu’ il faudra bien un jour  éliminer du paysage politique.

Billy SAM

 

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 08/12/2014