LE CALME...BRUYANT DE LA CAMPAGNE

REPOS CAMPAGNARD

Un peu de repos à la campagne, ça vous dirait ?            (Re-Publié 11/09/2018)

Alors équipez-vous d’un casque de chantier insonorisant !

      "Lou Langut" 

LangueJe vous explique :

Comme tout un chacun, je croyais passer des vacances calmes et sereines dans le cadre verdoyant et enchanteur d’un village perdu au milieu de la campagne aveyronnaise dont on vante tant les mérites sur les guides touristiques.

TondeuseSorti du brouhaha journalier de la circulation urbaine que je croyais insupportable, me voilà installé pour un mois dans une petite maison au centre de ce  hameau du Lévézou avec pour voisinage quelques habitations éparses plantées au milieu de larges espaces verts engazonnés.

Donc tout autour de moi, c’est une végétation verdoyante et fleurie qui me laissait présager un séjour enchanteur, ceci confortablement installé sur ma terrasse bordée de plantations légumières et fructifères. Quel merveilleux présage de bonheur, n’est-ce-pas ?

32797Non d’une sauterelle ! Le premier jour, alors que j’allais paresser sur mon transat dès 8 heures du matin afin d’apprécier un calme et un silence que je pensais avoir mérité après une dure année de travail, me voilà surpris par un vilain bruit parasite venant troubler une quiétude espérée depuis des mois :

C’était un de mes voisins qui attaquait la tonte de sa pelouse ! Alors que sa machine cessait de ronronner une heure plus tard  et que j’espérais alors « souffler » c’est à dire reposer mes oreilles le reste de la matinée, hélas mon espoir de tranquillité s’est arrêté là… mais pas les moteurs!

Un peu plus loin tandis que le propriétaire d’un terrain avoisinant s’attaquait à la taille de ses haies et bordures voilà qu'également derrière les sapins, quelques arpents plus loin, un nouveau moteur dont je reconnus tout de suite le ronronnement agressif démarrait, c’était un motoculteur.

02a8d27aC’est alors que sur ma droite à 20 mètres, voilà une ponceuse ou une perceuse s'attaquant à des travaux menuisiers...et plus loin au dessus de chez moi, dans la colline en surplomb pendant que la tronçonneuse d’un bûcheron amateur faisant son bois  pour l’hiver venait ajouter sa propre musique infernale et d'un autre côté le ronronnement sifflant d’un karcher prenait le relais, probablement pour le nettoyage d’un véhicule.

Et de moteur en moteur, de machine infernale en machine infernale, mon environnement s’est transformé en un brouhaha insupportable jusqu’à la tombée de la nuit...

Mais voilà, mon espoir de sommeil réparateur et de rêves enchanteurs s'est vite estompé car la journée s’est terminée en apothéose avec le passage incessant de tracteurs et autres engins agricoles jusqu’à 2 heures du matin!

Bon, encore à ce moment là, je me forçais à croire que cette première journée était exceptionnelle et ne pouvait être qu’un amalgame de coïncidences.

Pas du tout, de longue... pendant un mois, ce fut tous les jours comme çà !

Casque anti bruit electronique 4945285A tour de rôle ou de concert (aux deux sens du terme!), chacun dans mon environnement immédiat ou presque y allait gaîment de son « vroum-vroum » quotidien et permanent.

De fait, tout autour de moi, il n’y a pas eu un seul appareil électro-portatif ou motorisé en vacances...pendant les miennes !

J’en fus à me demander s’il n’y avait pas pour certains un effet jouissif à remplacer le chant des oiseaux par le vrombissement  de leurs maudits engins !

Me vint alors à l'esprit une interrogation incongrue: Et  si le soir, dans la continuité, pour se détendre,  ces mordus de la trépidation ne jouissaient ils pas encore à l’écoute du vibromasseur de leur épouse ?

Mais là, je n’ai pas pu vérifier !...

A la fin de ce mois de vacances lorsque je suis retourné chez moi, en ville, j’ai supporté  le doux bruit de la circulation automobile avec une certaine indulgence !

 

Lou « langut » du Lévézou

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 11/09/2018